ɿ .



 
       

 

 Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire

         

Admin
Admin


:
 : 12775
: 41
/ :
: -: -
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1moroc10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Swimmi10
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Pi-ca-20
: 19/07/2008
: 20059


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 28, 2009 5:17 am

Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire

" Confrence " donne linvitation de lassociation " Curs lire ", Nanterre, le 16/10/02


Que se passe-t-il ? Quest-ce que nous faisons ici ?

Lassociation " Curs lire ", qui fdre diverses associations bnvoles daide aux devoirs et de soutien aux lves en difficult, demande lassociation " Sauver les lettres " une intervention sur lapprentissage de la lecture. Il semble que ce soit un article de notre amie Fanny Capel, paru dans le quotidien " 20 minutes " qui ait provoqu cette prise de contact.
Hors de tout contexte officiel, les " praticiens " se rencontrent ici. Les praticiens, les artisans -jai souvent envie dajouter " modestes "- de lapprentissage de la lecture. Ceux qui, juste derrire les enfants de 7 ans, ctoient du plus prs les consquences du systme dapprentissage de la lecture en France, car il y a un systme. Ceux qui mouillent leurs chemises, ceux qui font en vrai, ceux-l ont des choses dire, des remarques faire ... pas des remarques convenues, ni des lieux communs rpts lenvi depuis trente ans par lducation nationale chaque fois quon lui pose des questions (et il y en a). Pas des questions sur " la prise de risque ncessaire lentre dans la lecture ", " le faire sens du texte ", ou sur " lenfant autonome ", " au centre du systme " et qui " construit lui-mme ses apprentissages ". Pas des remarques thoriques, pas des remarques abstraites, pas des invocations moralistes ... Juste des faits, des petits faits de votre travail bnvole de tous les jours ... Quest-ce que vous remarquez, vous, sur la faon de lire des enfants modernes ?
.
Si nos positions, nos analyses, sont bonnes, ou raisonnablement bonnes, je dois pouvoir crire lavance ce que vous venez de dire, parce que moi aussi, comme vous je constate des petits faits:

  • les enfants ne dchiffrent pas.
  • ils " devinent " souvent les mots
  • ils confondent les mots courts " est " pour " et ", " elle" pour "les" ou "les" pour "elles", "lui" pour "il", "avait" pour "avant", ... .
  • ils ne font pas attention la fin des mots longs
  • .....
  • ils naccordent rien, aucun verbe, aucun adjectif ...

Soyons plus prcis :

  • Qui a remarqu des " difficults de dchiffrage ", i.e que le petit (non)-lecteur narrive pas prononcer le mot quil voit. ?
  • Qui a remarqu des erreurs de sens ... c'est--dire que lenfant dchiffre, il trouve la prononciation du mot, mais, ne comprend pas ce quil a lu ?
  • Quand il ne comprend pas ce quil a lu, est-ce parce quil a eu du mal dchiffrer, parce quil a commis des erreurs de dchiffrage ... ou bien pour une autre raison ? Laquelle ?

Si moi, instituteur, je ne tiens pas compte de ce que Vous me dites ... cest que je vous parle dautre chose que de ce qui vous amne ici. Avez-vous eu des rapports avec mes collgues ces sujets. Navez-vous jamais t -disons- carts dun revers de manche, par certains de mes collgues spcialistes, professionnels, de la lecture. Navez-vous jamais eu cette petite impression dtre considrs comme " hors sujet " ou comme des cheveux sur la soupe ??
Alors il est bien ncessaire, ici, de tenter de comprendre ce qui sest pass. Vous avez saisi que les positions que jexprime ne sont pas du tout orthodoxes, c'est--dire quelles ne sont pas conformes aux divers dogmes ministriels sur la lecture ... Larticle de notre amie Fanny dtonait bien sur ce qui se dit habituellement ce sujet.
Pour comprendre, je pense quil faut tudier et travailler. Allons-y, tudions :

Avant les annes 60

Jai pris une page de la mthode Boscher, que peut-tre quelques-uns dentre vous connaissent. La mthode Boscher est considre comme une caricature de la mthode syllabique.
Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Bosher71

Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Boscher0pte1

i, u, o, a, ..
puis .. e, , ,
Puis le p de pelote, et pi, pu, po, pa, pe, ..et " pi pe ", " pa pa " " pi " " pi e "
Et demain le t de toto, puis le r du chat qui ronronne .. n, m, avec dj
" ma mre a ramen petite marie "
quon sait lire.
Le C est vu dabord avec a o et u .. pas e et i ... le S ne fait que le son " sss ", le g, que le son GUE (on ne voit que ga go gu) ...
Ensuite on attaque les couples de lettres :
ch
de cheval, ou de soupe aux choux, on de bonbon, oi de loie, an de danse, le in de sapin, le eu de jeudi ....
Puis br, pr, dr, vr ...bl, pl ...ar, or, ir, ur ... al, il ...ac, our, ...ill, ail, euil ...
= au = eau, oin, ien ... ein ...

Cest la mthode syllabique. On dit aux enfants le bruit que fait (habituellement) chaque lettre, on le lui fait retenir (il lapprend !), puis il utilise ces bruits pour arriver les associer ..
On lui montre trs vite les associations qui ne sont que des conventions pures (o et u, a et n ..) et on les lui fait apprendre de telle faon quil nhsitera plus une seconde devant un ou ou devant un oin.
Cest un petit dressage.
Voil la premire critique. Cest un petit dressage. Est-ce une critique recevable ?
Comment peut on apprendre des conventions artificielles autrement que par mmorisation ? (Quand on croise quelquun pour la premire fois le matin, on dit " bonjour ! " // En vlo, on roule droite de la route ! // En franais, on crit de gauche droite ).
Cest bien du petit dressage ... je le reconnais tout fait. Mais je vous en prie, " dressez " vos enfants et vos petits-enfants rouler droite !
    
https://almansour.forumactif.org

Admin
Admin


:
 : 12775
: 41
/ :
: -: -
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1moroc10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Swimmi10
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Pi-ca-20
: 19/07/2008
: 20059


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 28, 2009 5:18 am

La deuxime critique est plus statistique. Il semble que dans les annes 60, un certain pourcentage dlves savaient dchiffrer, mais ne devenaient pas des lecteurs courants, sans doute parce quils ne comprenaient pas ce quils lisaient. On nappelait pas a dyslexie ni illettrisme lpoque. On ne sait pas exactement combien dlves ne comprenaient pas ce quils lisaient parce quon na pas de statistiques srieuses. Il nous faut absolument tre trs attentifs cette critique car elle justifie elle seule tout ce qui va suivre ...
Le syllabage aurait t responsable de ce dficit denfants sachant lire mais ne devenant jamais des lecteurs avrs et efficaces ... par non comprhension du texte dchiffr. Le syllabage des moins bons lecteurs hache les mots, et surtout, le syllabage, petit dressage par apprentissage, est assez monotone sinon stupide puisquil ne fait pas appel lintelligence mais la mmoire seulement.
Le syl-la-bage est cette faon de sparer les syllabes les unes des autres comme le fait la mthode Boscher qui va jusqu laisser un espaces entre les syllabes du mot lire pour que lenfant nait plus qu combiner, de mmoire, le b et le a, le p et le ou ...
Des exercices systmatiques dassociation de lettres en syllabes faisaient donc partie des mthodes syllabiques -ba, be bi, bo, bu .. p et o po, l et ou lou ...-, la combinatoire. Cette combinatoire, ce syllabage devient lennemi.

La fin du syllabage


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire DanVal81

Voici une page de la mthode " Daniel et Valrie ", fin des annes 60, dbut 70 ... mthode tout fait syllabique, digne suite un peu modernise de la mthode Bosher. Cette mthode tait trs rpandue dans les classes quand je suis entr dans le mtier. Cest cette mthode que mes professeurs de franais lcole normale nous ont demand de pourchasser de tout notre zle de jeunes recrues du parti globaliste.
On aperoit sur cette page (comme sur toutes les autres du livret en ma possession) les traces du combat contre les exercices de combinatoire syllabique ... Il ne faut plus lire de (stupides) syllabes qui nont pas de sens, mais uniquement des mots intelligents.
Une main avertie les a barres.

La mthode globale

Le combat contre la systmatique syllabique ne peut pas se contenter dinterdire, il lui faut des fondations thoriques.
Au XIXme sicle (XVIIIme ?), un certain Decrolly, tente dappliquer aux entendants des mthodes dapprentissages de lecture initialement destins aux sourds muets.
Les mots sapprennent comme des images, comme des idogrammes chinois, comme un seul symbole : un signe un mot.
On voit lutilisation de cette mthode dans un film o Sophie Marceau russit devenir prceptrice de son fils, vendu un riche couple anglais dans sa prime jeunesse. Lenseignant montre une image avec le mot dessous ... et cest tout ... cest comme a pour tous les mots.
Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire LectFet91
(Exemple tir de " Lecture en fte " dition de 83, qui ne contient que des textes comme ceci, et de plus en plus complexes, jusqu la page 36, o elle procde lanalyse phontique de plusieurs phonmes.)
On voit ce que a a donn sur cette page du manuel " Lecture en fte ".
Il ny a plus que le texte lire, et quelques illustrations ... cest tout. On donne des textes aux enfants, ils cherchent des indices du sens du texte dans les illustrations
Aucun exercice systmatique, pas une once de syllabage -puisquil est responsable de lillettrisme- pas dexplications aux enfants...
Les enfants commencent devenir les " acteurs de leurs apprentissages " !
Ca veut dire quils se dbrouillent seuls. Il ne reste dans le manuel que la progression, c'est--dire que les textes contiennent les phonmes tudier, en plus grande quantit dans la page qui leur est consacre. Un texte avec beaucoup de OU dedans, pour permettre aux enfants de retrouver par eux-mmes comment on crit le son OU.
Puis on passe au son Ô, avec un texte plein de sons Ô, mais crits eau, op, t, au, aux ....
La mthode globale pure a t applique aux franais plus jeunes que moi. Cette fois la catastrophe est si soudaine et si grave que trs vite, les parents des premiers lves globaux se mettent protester contre les coles qui lappliquent...
Le mal est fait ... les victimes ont un peu plus de 40 ans.
La mthode globale pure a t abandonne. Apparemment.

Les mthodes semi-globales

On a remplac la mthode globale pure par des mthodes dites " mixtes " ou " dpart global ". Quelques inspecteurs primaires se sont laiss sduire par les sirnes des diteurs scolaires. Ils ont dit des mthodes de compromis qui se sont bien vendues :
Le dbut de lapprentissage de la lecture doit se faire globalement sur des mots entiers, les mots " outils " : le, la, les, et, des, pour, dans, comme, sur, ... et sur des mots du texte lu. Les noms des hros ... papa, maman, poupe, cheval ... La combinatoire narrive quaprs. Elle est repousse de quelques semaines quelques mois. (et, en fait, la capacit de lire des lves avec)
Ce sont les mthodes tiquettes de dbut danne. Lire devient lire tout de suite des phrases entires, crire devient, assembler des mots dj entiers. Je ne critique pas plus que a, je fais un constat. Les tiquettes ont mon avis un avantage pour rduire un certain type de difficults ... en particulier celles qui sont actuellement ranges sous le titre " dyslexie ".
Lide de base serait que les bons lecteurs finissent par avoir photographi les mots quils lisent souvent, donc, ils les lisent dun seul coup, et leur vitesse de lecture augmente. Cest toujours le principe global.
Cest en plein lpoque de la gnralisation des stages de lecture rapide pour cadres dbords. Nos mentors en lecture rapide sont canadiens. Ils comptent le nombre de poss dil par ligne lue, ils parlent de largeur dempan, ils se chronomtrent...
Il nest absolument pas certains que les bons lecteurs, qui sont en effet assez rapides, lisent globalement. Il est possible quils contrlent sans arrt, mais trs rapidement, la combinatoire syllabique de chaque mot. Lhistoire du pos de focus oculaire en seulement deux ou trois points de la ligne lue, ne prouve rien du tout. (consulter ce sujet, les travaux de neurologie repris par le Docteur Wettstein-Badour).
Par contre, il y a dj une supercherie politique, dans le remplacement de la mthode globale pure -en fait trs vite abandonne, et mme trs peu utilise- par des mthodes " semi-globales ", ou " dpart global ", ou " mixtes ". Le ct global de la mthode globale est conserv contre toutes les protestations, contre toutes les consquences si brutalement observes... Il y a l comme un acharnement conserver cette ide de global.
Il faut dailleurs avouer que les enseignants, assaillis par la propagande globaliste se sont facilement replis sur ces mthodes de compromis, qui leur permettaient la fois de suivre lobligatoire tendance nouvelle tout en apprenant quand mme lire leurs lves, grce au syllabage, mme sil arrivait un peu plus tard dans lanne scolaire ...
Seulement, comme dans toute activit humaine, il y a des puristes, des asctes, des parfaits. Il sest avr de bon ton dtre capable dapprendre lire aux lves sans aucune compromission, sans aucune systmatique, sans aucune combinatoire syllabique. On sest mis chercher llgance du geste dapprentissage ; de l, certains de mes collgues ont tir une impression de supriorit morale et intellectuelle qui ne les a pas quitts depuis.
    
https://almansour.forumactif.org

Admin
Admin


:
 : 12775
: 41
/ :
: -: -
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1moroc10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Swimmi10
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Pi-ca-20
: 19/07/2008
: 20059


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 28, 2009 5:23 am


La mthode phontique (les annes 70)
Un inspecteur des Ctes-dArmor, Jean Foucambert, fonde lAssociation Franaise pour la Lecture (AFL) laquelle adhrent les plus suprieurs dentre nous. Ils ne tarderont pas devenir professeurs des coles, conseillers pdagogiques, inspecteurs mme. Cette fois l, on a un systme, une thorie " scientifique ", des colloques ... et bientt des chaires de didactique dans les UER de prtendues " Sciences de lEducation ".
En mme temps que tout le discours thorique, sinstallent une stratgie de communication, des plans mdia et du lobbying. On commence par proscrire le mot " global " trop mal peru depuis lchec des annes soixante. On dit " mthode phontique " (je montre plus loin pourquoi, comment elle est phontique). Quand le mot " phontique " sera us, ce sont les mots " mthode par hypothses " qui prennent le relais, quelquefois soutenus par le vocabulaire des enseignants Freinet ; on dit la mthode " naturelle ". Ces mthodes " phontique ", " par hypothses " et " naturelle " ne sont que les noms diffrents dune seule mthode : la mthode globale.
Le plan mdia est bon, puisque, les nouveaux programmes rdigs sous la prsidence de notre nouveau ministre, juste aprs avoir dnonc la mthode globale comme inefficace, font la promotion de la mthode " phontique " et de la " mthode naturelle " qui sont en fait les mthodes globales les plus utilises depuis 25 ans. Et qui sont donc responsables de lactuel tat des choses.

Les trois inversions

La premire inversion : du tout vers llment

La premire inversion
est une inversion du sens gnral de travail. Cest que les enfants partent dun texte entier pour le dcomposer eux-mmes en paragraphes puis en phrases, puis en mots, puis en phonmes composs de lettres ... dont ils connatront alors le " bruit " puisquils lauront dcouvert eux-mmes grce aux hypothses quils auront lances et que le sens du texte leur aura confirmes.
Cest linversion gnrale du sens de travail de toute lducation nationale dans les annes 70.
Mathmatique, histoire, grammaire, tout est invers .. Voici la 1re leon du livre de grammaire de CM1 de 1950, " A la dcouverte de notre langue " (J. Le Lay, d. DELALAIN) :
Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Gramm1a1 Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Gramm1b1

On commenait par les lments de base. De llment vers le tout. Du simple au complexe, de la lettre la syllabe, de la syllabe au mot .. du mot la phrase ...
Quels imbciles devaient tre nos pres qui travaillaient ainsi, systmatiquement lenvers : le sens de lapprentissage dsormais, quel que soit lobjet tudi, est du tout vers llment, du complexe vers le simple. Cest un travail danalyse. Qui plus est, cette analyse doit tre autonome, c'est--dire faite par les enfants eux-mmes, car elle est la part dintelligence qui manquait auparavant dans tous les apprentissages.
Cest la consquence du constructivisme, thorie pdagogique qui nous arrivait alors des Etats-Unis : " lenfant construit lui-mme ses apprentissages ". Cest donc lui danalyser tout seul, les objets complexes quon soumet son attention .. et den tirer des rgles de fonctionnement.
Cette thorie a, entre autres, un avantage important, elle diminue le rle de lenseignant.
Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Gramm21
Voici, pour comparer, la table des matires de la grammaire " Du texte au mot " de CE2 - contemporain.
Cest linverse ; on part du texte puis on descend dans lanalyse vers llment...
A un dtail prs, tout de mme : ce chemin thoriquement si limpide est bien forc quelquefois quelques dtours... On ne peut reconnatre un groupe du nom, qui comme son nom lindique, est un ensemble de mots regroups autour du nom, sans savoir reconnatre le nom. Alors, leur leon sur le groupe de nom commence quand mme par la reconnaissance du nom, qui ne sera pourtant abord que 2 leons plus tard. Quand un dogme vous tient, il nest pas de raison qui ne se contourne.
On retrouve cette inversion dans toutes les matires.

    
https://almansour.forumactif.org

Admin
Admin


:
 : 12775
: 41
/ :
: -: -
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1moroc10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Swimmi10
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Pi-ca-20
: 19/07/2008
: 20059


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 28, 2009 5:27 am

deuxime inversion : lexercice avant la leon.
Voici une page de " Au fil des mots ", mthode " phontique " :
Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire FilMot441 Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire FilMot451

La premire inversion, " Du tout vers llment ", applique la lecture se voit bien ici, dans ce texte propos aux enfants pour tudier le son [O] (le ). Les enfants partent dun texte long, o sont reprs les mots globaux par tiquettes, et dans lesquels il faudra trouver les graphies diverses du son tudi.
La deuxime inversion, cest celle de lordre des choses. Avant, il y avait leon puis exercices dsormais, on commence par les exercices qui sappellent maintenant " travail en autonomie ". La leon (?) vient aprs le travail autonome des enfants, le matre se borne leur faire dire ce quils ont compris. Avant : leon puis exercices. Maintenant .. Exercices autonomes puis leon., comme on le voit trs bien dans cette succession de deux pages d " Au fil des mots ".

La troisime inversion : Du son vers les lettres

Dans les mthodes syllabiques vues tout lheure on partait de la lettre, et on donnait son son majoritaire. A chaque lettre, un son, quelquefois deux (c qui sonne [k] devant a,o,u ou [s] devant i et e,s).
Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Poule1Ici, la lettre p, on associe (et on mmorise) le son [P] de poule et on le combine tout de suite avec dautres lettres dont le son est connu .
Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire TablSon1
Linversion est ici. Le tableau moderne montre llve quil entend le bruit [O], et quil a trouv les " graphies " o, au et eau. La petite tte aux oreilles dcolles signifie " Jentends ". La petite tte aux yeux en points signifie " Je vois ". C'est--dire quon part du son, pour trouver toutes les faons de lcrire (ses " graphies "). Ici au son [o], on associe trois faons de lcrire -o, au et eau.
Jai entendu critiquer ce tableau prcis par des puristes : il est incomplet. Les diffrentes " graphies ", que les enfants nomment quelquefois les " costumes " du son, ne sont pas toutes donnes. Ici il manque , ot, t, op (de trop), aud, aux, eaux ... de faon ce que les lves puissent eux-mmes, entre autres, " mettre des hypothses " sur ce corpus de graphies diverses, et en tirer, par exemple, que les mots son [o] final crit au ou eau forment leur pluriel dun X.
De l une quatrime inversion, qui nest que la consquence de la troisime : on apprend tout en une seule fois et les exceptions passent donc avec la rgle. Ce qui fait quil ny a plus de rgle parce que le systme se veut tout de suite exhaustif. Il dcrit tout de suite tous les cas.
Cest vraiment mal connatre les enfants. Est-il plus intelligent dassocier un son une lettre ou une lettre un son ? .. Je pense quil est plus efficace dassocier UNE lettre UN son que UN son SIX ou SEPT faons de lcrire.
Je juge par les consquences parce que je suis un praticien : les enfants apprennent mieux par petits morceaux, comme les bbs qui commencent le jambon. Et si le systme de donner chaque lettre un son (en gardant pour plus tard celles qui font deux sons) gnre de plus courtes mmorisations, a me suffit bien pour le conserver.

La mthode naturelle

Je nai pas dimage.
La mthode " naturelle ", cest la mthode sans livre.
Le matin, les enfants racontent quelque chose au matre. Le matre crit au tableau ce que les enfants racontent. Il en tire les tiquettes globales quil fera tudier. Il en fait tirer les graphies dun son qui apparat dans ce texte, quon range dans un tableau du mme type que celui du fil des mots. Cest global et phontique.
Les enfants tudient la langue, partir de leur langue. Cest a qui est naturel sans doute.
Parce que la lecture, en elle-mme, na rien de " naturel ". Les associations de lettres forment des sons de faon tout fait " conventionnelle ", qui varie dailleurs selon les groupes dindividus qui les utilisent (les langues). Le fait que o et u mis ensemble font [u] (le son ou) est une pure convention. Ca na strictement rien de naturel, cest tout fait artificiel, il ny a pas de logique dans ce fait, donc aucune raison de le faire deviner. On peut comprendre lintrt quil y a faire deviner le X+1ime nombre dune suite en mathmatiques, mais faire deviner que o et u fon [u] ... Les conventions, on les donne celui qui veut les apprendre. On ne les lui cache pas.
Que diraient donc des tudiants dinformatique si on leur cachait les mots qui composent le langage tudier, pour que, les devinant eux-mmes, ils les comprennent mieux !
La mthode naturelle fait tudier aux enfants, leurs textes denfants, plutt que des textes de la littrature enfantine. La mthode naturelle correspond bien aux vux de Monsieur Meirieux qui voulait supprimer le thtre classique aux banlieusards, pour ne leur faire tudier que des modes demplois et des recettes de cuisine. Des textes utilitaires.
Cette mode est bien installe au primaire, o gteaux et puzzles fabriquer se succdent dans les classes avec une frnsie inexplicable ; si ce nest par le texte de leur recette ou de leur fiche de fabrication ... des textes utilitaires. Quand on cuisine un gteau avec les enfants, cest pour, transversalement, leur apprendre lire.
Jen ai assez des gteaux au yaourt. Je naime pas les gteaux au yaourt. Vivent " Cendrillon " et " Le petit chaperon rouge ". Vive la littrature enfantine ; l-dessus, quand mme, il semble quen haut lieu ...
    
https://almansour.forumactif.org
amrdor1




:
 : 31
: 55
/ :
: / /
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1alger10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Readin10
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 446705154
: 27/08/2008
: 22


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 05, 2009 2:18 pm

Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 605barakallahabeermahmoxw4
    





:
 : 110
: 57
/ :
: /
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1moroc10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Writin10
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 252178938
: 06/12/2009
: 133


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 04, 2010 3:29 am

merci pour le partage
    





:
 : 24544
: 31
/ :
:
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1alger10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Travel10
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Pi-ca-16
: 05/07/2009
: 35206


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 04, 2010 5:53 am

super bien merci marah....




Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Join-our-facebook-group
    





:
 : 38
: 22
/ :
: /
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1moroc10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Sports10
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 272683444
: 29/03/2010
: 56


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 13, 2010 1:14 pm

Merci beacoup elephant
    
bnjlloun




:
 : 43
: 47
/ : instituteur
: Fs
 : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire 1moroc10
: Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Travel10
: 15/09/2010
: 43


Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire Empty
: : Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire   Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire I_icon_minitime 19, 2013 3:57 am

merci infiniment; c'est trs interessant.
    
 

Lapprentissage de la lecture pour les lves de primaire

          
1 1

:
 ::   ::   ::  -